mercredi 1 décembre 2010

Un extrait qui nous plaît...

"Seul l'homme qui s'est trouvé, l'homme qui coïncide avec lui même, avec sa vérité intérieure, est un homme libre. il sait qui il est, il trouve du plaisir à exploiter ce qu'il est, il ne s'ennuie jamais.(...). Il vit véritablement alors que les autres laissent couler leur vie entre les doigts....sans jamais les refermer." Katherine Pancol - Les yeux jaunes des crocodiles (édition Albin Michel).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire